{$impression.defaut.textAlt}

Vous êtes ici

Expositions

Flux Rss
Module Addthis
{$temp.barre_outils.print.fr}
Diminuer la taille du texte Changer la taille du texte Agrandir la taille du texte

Edito

L’an 2000 a 20 ans… Au-delà du cap, c’est tout un concept empreint d’un imaginaire fort qu’il véhiculait. Il était attendu riche en découvertes, en évolutions technologiques, et en incontestables progrès humains. 20 ans après, bien que les nouvelles technologies se soient répandues dans nos quotidiens, les voitures volantes n’ont pas envahi nos rues. La révolution n’aura pas été celle imaginée et c’est l’urgence climatique qui fait la une des journaux. Faut-il être pessimiste pour autant ? Au terme de ce vingtième anniversaire, ne sent-on pas poindre de nombreuses prises de conscience tant écologiques que sociétales ? A travers cette sélection le festival entend dresser un état des lieux du monde, non exhaustif et totalement subjectif. Il se veut à la fois réaliste, mais aussi incisif, et parfois inattendu. Les photographes interpellent le lien à un territoire, à une communauté, le souci écologique, ou encore la place des nouvelles technologies et des avancées scientifiques dans nos quotidiens. L’indicible côtoie l’espoir, l’obscurité rencontre la poésie et la nature reprend ses droits…

Bon festival à toutes et à tous.


20 vlez zo e oa ar blez 2000… Oc’hpenn bout ur mare tremen a oa bet treuzkaset àr un dro getoñ ur meizad karg a faltazi. Engortoz e oa bet an dud a zizoloadennoù puilh, a emdroadurioù teknologel, ag araokadennoù Mab-den hep mar. 20 vlez àr-lerc’h, en desped da gresk an teknologiezhioù nevez en hor buhez pemdez, n’eo ket bet aloubet hor ruioù get kirri-tan àr nij. An dispac’h ijinet n’eus ket bet anezhoñ hag àr pajennoù kentañ ar c’hazetennoù e lenner e vez mall-bras gober un dra bennak evit an hin. Ha gwazhwelour e ranker bout ? Bremañ ma tosta fin an 20vet blez, ha ne santer ket e vez muioc’h-mui a dud a oui ag ar c’hudennoù ekologel ha kevredigezhel ? Diàr an dibab fotoioù-se e venn aozerion ar festival diskouez ur stad ag ar bed ha n’eo ket klok, subjektivel-tre ne lavaromp ket. Ar festival a glask bout ur sell realour, lemm ha mem dic’hortoz gwezhavez. Sachiñ a ra al luc’hskeudennerion an evezh àr al liammoù get ur vro pe ur gumuniezh, àr ar soursi ag an ekologiezh, peotramant àr plas an teknologiezhioù nevez hag an araokadennoù skiantel en hor buhez pemdez. Dreistlavar àr un dro get ar spi, teñvalijenn a gej get barzhoniezh hag an natur en he frankiz arre…



Dominique Leroux, directeur artistique.

Dominique Leroux est né en 1959 à Brest, où il vit et travaille. Il commence sa carrière par la photographie de spectacle et devient professionnel en 1993.

Après une exposition sur la construction du porte-avions « Charles de Gaulle », suivie du livre « Dresseurs de métal », il se consacre au reportage avec un intérêt particulier pour le travail des hommes. Il collabore régulièrement avec différents magazines en particulier Paris Match, sur le naufrage du Bugaled Breizh. Dominique Leroux participe à la création du Cap (Centre Atlantique de la Photographie) et le préside pendant un an, puis prend le poste de directeur artistique des expositions à la galerie de la librairie Dialogue à Brest. Après la parution de plusieurs livres, il expose dans sa ville, en juin 2007, 1350 portraits de Brestois. Entre 2009 et 2012, il suit le chantier du tramway de Brest.
En 2012, il crée la Galerie des Docks, première galerie photographique en Bretagne, qui représentera le travail de 20 photographes. En 2017, il est déjà directeur artistique du festival photo « Ailleurs » organisé par la ville de Vannes.
 

RETROUVEZ NOUS SUR FacebookTwitter


ORGANISATION

Direction de l’événementiel - Pôle animation
02 97 01 62 30
contact.evenementiel@mairie-vannes.fr

VILLE DE VANNES

Place Maurice Marchais - BP 509
56019 Vannes Cedex